lundi 24 septembre 2012

TOUJOURS LOCATAIRES AUX CRENEAUX

Cela fait des mois que je n'arrive plus a écrire non par manque d'inspiration mais par manque de temps. Depuis que j'ai déménagé, je n'arrive plus à gérer mon quotidien. Mes allers-retours sans cesse pour aller voir mes frères qui sont toujours aux Créneaux.

Le diffus prévu pour leur relogement est toujours en chantier... un chantier qui perdurent depuis plus de deux ans. La construction d'un logement aurait été plus rapide.

 
Depuis plusieurs mois, je courre dans les hôpitaux, mes frères ont été hospitalisés à plusieurs reprises. Pour leur sécurité ils ont été obligés de mettre une serrure à l'entrée du hall de l'immeuble.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire