lundi 3 octobre 2011

MAMIE FAIT DE LA RESISTANCE





Ma mère est fatiguée et perdue, elle veux finir sa vie dans une maison avec un jardin. Elle ne comprend pas pourquoi est ce tant difficile de la comprendre. Elle est stressée car elle a peur d'être expulsée manu militari. Elle reçoit la quittance de loyer avec l' adresse  du diffus qu'on veut absolument qu'elle prenne alors qu'elle n'y habite pas et qu'elle n'a pas de contrat  à ladite adresse.
A ce jour, je ne sais pas où cela va aller mais je soutiens ma mère. Méfiante, elle assure qu'on lui prépare un coup pour la jeter dehors avec un soupir !
Pour ma part, j'ai du mal à avancer rien ne va plus.Tout traîne, mon déménagement, mes démarches, mes tracas avec les résiliations notamment avec canalsat. on vous appelle pour vous faire une offre alléchante avec l'adsl mais lorsque vous êtes obligés de résilier et bien on regrette votre résiliation mais vous devrez payer quand même jusqu'à la fin de l'échéance annuelle au 1er avril 2012 !

 

Les Vergers sont terminés mais il reste toutefois la décharge sauvage en contrebas, le chemin qui donne à Saint-Louis n'a pas vu le jour. le projet comporte la création de voies nouvelles afin de s'ouvrir au noyau villageois mais à quelle date ? Dans combien d'années.




A l'heure de la sortie des enfants de l'école privée de Notre Dame de la Viste, il est impossible de rouler à la rue augustin Roux , de rentrer à la cité des Créneaux, ainsi qu'aux Vergers. Le stationnement de ces voitures perturbent l'accès aux automobilistes.




Dans le cadre de la rénovation urbaine, on construit et les locataires rentrent dans du neuf alors que ceux qui demandent un diffus doivent accepter en l'état celui-ci. Chance dans l'attribution ou choix, nous constatons qu'il y a des disparités.

Les derniers locataires sont priés de vite partir en vue d'une démolition urgente !!! On compte commencer le démantèlement dès ce jour malgré la présence de locataires malades et âgés.




Les Bâtiments B et C ont été démolis rapidement.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire