vendredi 15 juillet 2011

MARRE DES CONDITIONS DE VIE AUX CRENEAUX

Il est 22 h 30, je viens de rentrer avec mon fils à la Cité des Créneaux après avoir appelé mon frère pour qu'il descende dans le noir 8 étages car nous n'avons pas de lumière dans les parties communes depuis plus de 3 jours, afin de débloquer l'ascenseur. L'ascenseur se bloque continuellement et nous devons sans cesse nous débloquer mutuellement en remettant en marche car cela disjoncte à chaque fois ou bien ce sont les portes qui s'ouvrent à n'importe quel étage. Nous devons intervenir en moyenne 4 fois par jour.

 Marre de voir cette poubelle de plus en plus chargée et qui ne se vide pas car nous sommes totalement oubliés.
Lassés par cette situation qui perdure, nous sommes toujours locataires aux Créneaux !

vendredi 8 juillet 2011

VERS UN DEPART

Cela fait un mois que j'ai eu un diffus dans le 15ème arrondissement. Je n'ai pas à me plaindre si ce n'est que ma mère est en attente pour le moment.
Nous continuons à faire des travaux dans la cuisine, on s'est rendu compte que nous ne pouvions pas mettre  un plan de travail sans relever l'évier qui n'était pas à la bonne hauteur. Le mur n'étant pas droit. Heureusement que j'ai pu compter sur mes frères pour me faire tout ce travail : la peinture, la menuiserie, tout reprendre dans la cuisine.






















Je suis toujours aux créneaux en attendant la fin des travaux et le déménagement de ma mère.
Les bâtiments C et B sont toujours en travaux : désamiantage pour le C enlèvement des fenêtres pvc et balcons pour le B.

Quant aux vergers les travaux sont toujours en cours.