mardi 16 mars 2010

LA CITE DES ARTS DE LA RUE

De ma fenêtre je vois l'avancement du chantier, notre temps est compté dans cette cité des Créneaux que l'on a condamné à la destruction. Il ne reste que 3 bâtiments puisque le D a été détruit en juillet 2009. Laissera t-on la possibilité aux derniers locataires de rester jusqu'à la construction des "VERGERS à quelques pas du site des créneaux. Les terrains hatisent la convoitise des promoteurs immobiliers.La vie m'a appris à devenir méfiante et je doute fort que le site actuel des créneaux soit voué à un parc ou jardins familiaux. les projets changent tellement que je reste septique.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire