mercredi 18 mars 2009

Bonjour,

Je vis à la Cité des Créneaux à MARSEILLE depuis 1972, nous sommes sortis de l'anonymat depuis l'annonce de la démolition de celle-ci. Pour ma part, il est difficile d'envisager un départ en raison de mes parents âgés et qui vivent cela avec beaucoup de stress. Je n'ai pas de possibilité de m'exprimer via les médias mais heureusement que le net est un outil formidable pour laisser libre cours à ce désir d'expression . je ne suis pas une spécialiste de l'expression écrite, sans connaissances informatiques mais je ferais de mon possible pour faire passer mes impressions, colères, désespoirs et espoirs. Au fil du temps j'ai pris des notes, j'ai stocké des commentaires que je reprendrais pour rappeler les faits depuis les premières annonces de démolition datant des années 85-90, 99 et enfin officiellement 2006. Une première demande de démolition en 99 refusée et une deuxième demande en 2007 acceptée sauf erreur de ma part. De ma fenêtre je vois la Cité des Arts de la Rue qui se transforme et les travaux avancent pour 2013 année de la Culture. J'aime l'art, la culture mais comment ne pas rester amère et perplexe quand on voit les travaux titanesques à Marseille alors que d'autre part on démolit les Cités alors que nous sommes en pleine crise du logement. La reconstruction ne se fait pas sur sîte alors que d'autres programmes de reconstruction se font sur sîte tels que les Flamants, le Plan d'Aou....

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire